• DÉCLIC

Marche DECLIC du 25 juin 2022 - Mulhouse - Lutterbach

Dernière mise à jour : il y a 2 heures

Cette sortie de juin est à la fois la première que je fais avec «les gars» de Mulhouse-

Lutterbach, mais est également ma première occasion de marcher avec Marie-Rose.


Il est vrai qu’avec DECLIC, il n’y a jamais 2 marches identiques; la rotation des

accompagnateurs, la variabilité des marcheurs, les aléas de la météo et la variété des circuits font de chaque marche, une expérience unique !

Ce sont deux marcheurs bien différents que nous allons découvrir au fil de la balade...



A 8h15, Tony, initiateur et référent de la marche, nous attend sur le parking de la maison

pénitentiaire. Arrive Marie-Rose, puis tous trois, nous nous dirigeons vers l’entrée afin de

chercher les deux marcheurs prévus. Après quelques réajustements, nous partons avec S. et ?, 5 repas et quelques bouteilles d’eau.

Dans la voiture, nous commençons à faire connaissance, nous amusant notamment à traduire les noms des lieux.


Moins d’une demi-heure plus tard, nous voici à Steinbach, au lieu dit Le Silberthal, ancien site minier et point de départ de notre marche. Quelques tables et bancs, installés sur une place, où un concert est prévu dans l’après-midi, constituent l’endroit parfait pour faire les présentations autour du «café/brioche» et donner les règles et conseils de prudence. Tony en profite pour nous présenter le circuit.



Un chemin un peu raide nous entraîne dans la forêt, serpentant agréablement à l’ombre

pendant presque toute la balade. Quelques percées nous permettent de découvrir le panorama et les villages en contrebas.


Vers midi, aux alentours du camp des Pyramides, nous repérons une table et nous nous

installons pour déjeuner. Repas un peu frugal, mais agrémenté des apports des uns et des autres. Moment d’échanges contrastés, avec un marcheur volubile, et l’autre plus en retenu, avec une approche de la vie et des responsabilités, bien différente...



Puis nous poursuivons notre chemin vers le camp de Turenne et le rocher d’Ostein, où une vue imprenable sur les Vosges s’offre à nous ! Marie-Rose, en experte des lieux, nous détaillera les différents sommets mais aussi, en concert avec Tony, les différentes fermes auberges. Au moment d’amorcer la descente, nous retrouvons un randonneur, croisé le matin, et qui nous avait laissé sur une table un petit mot sympathique.



Avant de rejoindre la voiture, nous marquons un dernier arrêt, le long du chemin, pour faire un bilan de la journée, et sonder un peu les voies que chacun des deux envisagent pour la suite. Ils semblaient heureux de cette journée, enrichis, tout comme nous,... même si leur avenir semble encore fragile.



0 vue