top of page
  • DÉCLIC

Marche Oermingen du Samedi 17 Décembre 2022

Comme d’habitude le rendez-vous est à 9h00, mais contrairement à d’habitude le temps n’est pas si clément aujourd’hui. En effet il y a relativement bien neigé durant la semaine et les températures sont descendues jusqu’à -13°C durant la nuit. Heureusement les routes sont bien dégagées et il n’y a pas de problèmes pour venir jusqu’à Oermingen et circuler dans le coin. En attendant la sortie des détenus nous profitons pour retirer les restants de glace et neige des voitures.


Cette fois-ci nous aurons 6 marcheurs au total : J-C, G, S et Al , avec deux nouveaux : M et Ak. De notre côté nous ne serons que 4 accompagnants : Sevda, Antoine, Fernand et moi-même. Après la sortie d’Oermingen nous nous dirigeons vers la Petite-Pierre, point de départ de notre randonnée. Le paysage recouvert de neige le long de la route est magnifique mais déjà les discussions vont bon train dans la voiture car les marcheurs ne comprennent pas la logique dans le choix des personnes autorisées pour les randonnées.



Nous sommes accueillis fraichement lorsque nous sortons des voitures, le thermomètre indique toujours -11°C ! Nous nous équipons et commençons ensuite à chercher le début du chemin dans le village. Après quelques recherches sans trouver d’indications précises nous choisissons plutôt d’attaquer par la fin qui est plus facile à trouver… Après quelques centaines de mètres nous nous arrêtons pour prendre le traditionnel petit-déjeuner et faire la présentation des nouveaux, nous reprenons ensuite sur les chemins enneigés.



Le froid reste mais heureusement le soleil pointe le bout de son nez et nous aide à nous réchauffer (l’activité physique aide également). Notre parcours nous emmène au Rocher Blanc qui nous permet d’admirer le paysage sous la neige et avec les rayons du soleil perçant la brume. Pour repartir nous peinons à trouver la suite du chemin à cause de mauvaises indications mais après quelques recherches nous arrivons enfin sur la suite du chemin. Nous continuons à grimper pour arriver finalement à une aire de pique-nique qui doit sûrement accueillir un évènement car un barbecue et un feu de camp sont allumés, nous en profitons pour faire une petite pause boisson.



Le soleil se fait plus insistant mais malgré cela il reste compliqué pour certains de maintenir au chaud les mains et pieds, en effet les détenus n’ont pas forcément anticipés le froid et manquent d’équipement ou de couches de vêtement. Au début certains « anciens » marcheurs ne semblaient pas apprécier les « nouveaux » mais finalement les échanges vont bon train, un marcheur nous dit même que ces marches sont bénéfiques également pour connaitre d’autres détenus qu’ils ne côtoient pas forcément. Nous nous arrêtons finalement pour la pause repas, repas qui sera d’assez courte durée pour certains car l’administration n’a pas prévue de repas spécifiques suivant les besoins de chacun (halal, végétarien, …). Pas grave nous partageons ce qui peut l’être et certains accompagnateurs ont apportés de la nourriture en plus.



Après cela nous repartons rapidement car le froid se fait sentir dès que nous restons trop longtemps sans bouger. Sur la 2nde partie du parcours nous passons par le Gros Chêne ainsi que par l’impressionnant Rocher des Païens. Nous arrivons ensuite au niveau des murailles de La Petite-Pierre et nous commençons par en faire le tour. Nous nous arrêtons quelques instants sous le célèbre puits dans la roche qui a permis au château de tenir les sièges lorsqu’il y en avait besoin. La taille des stalactites témoigne bien du froid des derniers jours ! Nous continuons à faire le tour et d’admirer la beauté des murailles au soleil.






















Nous continuons ensuite dans la vieille ville (où nous croisons des moutons insensibles aux rigueurs hivernales grâce à leur épaisse toison) et passons également par le château. La vue de ces bâtiments sous le blanc manteau est également admirable et rend hommage à ceux qui ont bâti cette citée. Après une dernière pause au niveau du puit, afin de voir en contrebas où nous étions quelques instants plus tôt, nous repartons sur les chemins pour une dernière boucle avant de revenir vers les voitures.



Sur cette dernière portion nous passons par le dernier rocher du coin : le Rocher du Corbeau. La vue est sympathique mais les marcheurs ne s’attardent pas trop ici car ils ont envie de rentrer, ce qui est vraiment inhabituel, mais le climat a eu raison de leur motivation. Nous nous hâtons donc de faire la dernière boucle pour retrouver la chaleur des voitures, les plus anciens trainent un peu la patte dans cette dernière montée mais tout le monde arrive à bon port. Nous ramenons les détenus un peu plus tôt que prévu mais au final ce n’est pas plus mal, tout le monde est bien fatigué par cette journée de randonnée et à hâte de rentrer se reposer… jusqu’à la prochaine fois !



5 vues
bottom of page