top of page
  • Photo du rédacteurDÉCLIC

Marche de l’Elsau du samedi 27 Avril 2024

Ma rencontre, en décembre dernier, avec un représentant de Déclic, au chalet de « Sentiers d’étoiles », m’avait interpelée. Ce dernier m’avait en effet présenté l’association,  son fonctionnement, ses objectifs, ses actions.  Lors de la soirée de remise de prix de janvier, j’avais pu aller plus loin dans ma connaissance de l’association en discutant avec le représentant présent, venu réceptionner le chèque. Invitée à l’Assemblée Générale, je n’avais pu qu’apprécier l’esprit de l’association et y ai donc adhéré.


Me voilà donc, ce matin du 27 avril, devant la maison d’arrêt de Strasbourg. Je ne savais pas trop ce qui m’attendait. D’autant que certaines personnes de mon entourage ne comprenaient pas ma démarche et me conseillaient plutôt d’aller faire du patchwork, de la poterie ou moultes autres activités…


L’équipe des accompagnants me semble sympathique. Ensemble nous allons accueillir les trois marcheuses qui se joignent à nous avec plaisir. Après une rapide répartition dans les voitures, nous voilà partis pour Nordheim.


La discussion dans la voiture est détendue et chaleureuse. Elle se poursuit à notre arrivée autour d’un café/thé et des brioches, hautement appréciées par nous tous, mais encore davantage par nos invitées. S’ensuit la distribution du matériel, du pique-nique et du mot de bienvenue du président. Une des marcheuses refuse la paire de chaussures proposée : dommage pour ses belles baskets blanches qui risquent de passer du blanc à l’ocre au détour des chemins boueux…


Et nous voilà partis. Les jeunes femmes s’émerveillent d’emblée devant les magnifiques paysages, les fleurs, la couleur de l’herbe et des arbres, le piaillement des oiseaux, la douceur du soleil, les caresses du vent… Sensations qu’elles n’ont plus loisir de vivre au quotidien dans leur cellule, y étant elle, nous le rappellent elles,  22 heures sur 24. Mais il faut dire que nous-même sommes émerveillés par la beauté de la nature par cette douce journée de printemps.


Les discussions vont bon train, la parole se libère, les échanges sont chaleureux. Au cours de notre balade, nous faisons la rencontre avec un apiculteur qui nous parle avec passion de ses abeilles. Puis pause déjeuner au soleil : nos invitées apprécient les radis, les oranges... ces petits riens de notre quotidien qu’elles ne retrouvent pas dans leur univers. Puis reprise de la marche avec ses papotages, ses rires mais aussi ses questionnements et ses moments plus douloureux.


Bravo à notre organisatrice pour le très bel itinéraire bien repéré en amont. La maîtrise du temps de marche nous permet en effet d’être, en temps et en heure, aux voitures.  Et nous prenons ainsi encore le temps d’un goûter au soleil afin de profiter de ces doux moments de légèreté, de détente et de bonheur.


Nos marcheuses appréhendent le retour… Et nous nous promettons de garder en mémoire les orchidées vues le long du chemin, les paysages et la douceur de la journée. Elles nous remercient chaleureusement pour cette belle parenthèse dans le vignoble, moment de pur bonheur, diront deux d’entre elles. Et c’est les yeux embués que nous nous quittons à la porte de la MAS.


Merci à elles et aux accompagnateurs pour cette journée chaleureuse, ces beaux moments de partages, ces belles rencontres qui font chaud au cœur.


2 vues

Comments


bottom of page