• DÉCLIC

Visite du centre pénitentiaire de Lutterbach

11 juin 2021


Les travaux qui ont débuté fin 2018 s’achèveront à l’été 2021.

Anne Sophie Kuhn, la directrice de SPIP, nous fait la visite.

520 détenus y sont prévus pour fin octobre.

250 surveillants.

A la fois Maison d'arrêt (hommes, femmes et mineurs) et Centre de détention, c’est un

Centre pénitentiaire.


Pour accéder à l’intérieur, il y a deux entrées : une pour les visiteurs, l’autre pour le

personnel de l’établissement. Ce système évite les longues séances d’attente lors de

l’énumération des visiteurs sur listes.

La gestion des activités et ateliers est confiée à la Sodexo.

Les parloirs : 3 unités familiales (pour une durée de 3 heures), 4 appartements pouvant

accueillir jusqu'à 6 personnes (pour une durée de 3 jours), des box individuels (avec

bouton rouge).


Pas mal d'espaces verts. La végétalisation est une façon d’« adoucir » le séjour en

détention en reliant un peu les personnes détenues à un environnement naturel. C’est

aussi un moyen de leur donner des repères temporels autrement dit d’apporter des

notions de temps à travers les saisons.


On est aussi « séduit » par une recherche dans les couleurs claires et lumineuses et par le souci de favoriser au maximum l’éclairage naturel grâce à des trouée vers le ciel et de

nombreuses fenêtres.


2 cabinets dentaires, & de kiné, 1 de radiologie. Le téléphone fixe dans toutes les cellules,

mais surtout, la douche dans les cellules.

2 gymnases et autant de terrains de sport en extérieur.

Un traitement acoustique impressionnant.

Des cellules simples (8,5 m²) ou doubles (10,5 m²). Une plaque de cuisson est

systématiquement mise à disposition dans chaque cellule.

Pas de filin de sécurité.

Plusieurs bibliothèques. La principale n’est pas très grande, mais lumineuse. Cependant,

les baies vitrées laissent peu de surface murale pour installer les rayonnages de livres.


Une salle de spectacle de 120 m². Concerts, théâtre, cinéma...

Une salle de culte de 120 m² 7 cultes : Cathos, Protestants, Musulmans, Juifs, Témoins de

Jéhovah, Orthodoxe, Bouddhistes. Ateliers : 9 modules.

Quartier disciplinaire (12 cellules).

Quartier d'isolement (12 cellules).

Quartier mineurs : 20 garçons.


Ce quartier bénéficie d’espaces collectifs et aussi plus ouverts, facilitant la circulation des

jeunes détenus. Une cuisine pédagogique y est installée.


Quartier femmes : pas de barreaux et verrou de confort.

Des cellules "femmes et enfants" (jusqu'aux 18 mois).


Quartier de confiance. 80 places. A la demande du détenu. C'est une commission qui

décide. Module de respect. Circulation autonome. Pas de barreaux. Cellules ouvertes la

journée. En contrepartie, les personnes détenues doivent strictement respecter leurs

engagements. Ils s’auto-gèrent dans un cadre précis et selon des fonctions attribuées

alternativement.

1 vue